En Afrique du Sud, Naspers vient d’annoncer qu’il envisage introduire le 27 février prochain sur la bourse sud-africaine, les actifs présents sous la bannière MultiChoice Group. Cette entité regroupe les segments dédiés à l’audiovisuel DStv, Gotv, ShowMax et d’autres activités liées à la vidéo.

D’après la banque d’investissement Renaissance Capital, la valeur de MultiChoice Group pourrait atteindre les 6,6 milliards de dollars après l’introduction en bourse. Malgré tout, le conte de fées envisagé pourrait tourner au drame.

En Afrique du Sud, MultiChoice est dans le viseur des autorités qui ne voient pas d’un bon œil, sa mainmise sur la plupart des événements sportifs. Récemment, l’ICASA, le régulateur de l’audiovisuel du pays a annoncé son plan pour diffuser gratuitement des événements sportifs comme la Coupe du monde, la Coupe d’Afrique des nations et les Jeux Olympiques. A cause de la situation dominate de MultiChoice, les projets de Naspers pourraient être contrariés.

Servan Ahougnon

 

Source : agenceecofin.com